L'Action Agricole Picarde 06 septembre 2017 à 08h00 | Par Stéphane Lefever

EARL ou SCEA : comment faire le bon choix ?

L’EARL (exploitation agricole à responsabilité limitée) ou la SCEA (société civile d’exploitation agricole) sont deux sociétés civiles qui permettent de s’associer avec des associés non-exploitants. Rappel de ces deux types de sociétés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AAP

Peu de choses les différencient, d’un côté l’EARL peut se constituer seule. Elle doit un capital minima de 7 500 €. Si les apports en nature sont supérieurs à 30 000 €, elle nécessite l’intervention d’un commissaire aux apports. Ce commissariat aux apports couvre les associés en cas de contestation de tiers relative à l’évaluation des parts. Alors que la SCEA n’a pas cette contrainte, elle fixe librement le montant du capital et évalue les apports. Attention, l’évaluation des apports en SCEA, plus simple et moins coûteuse, est plus risquée pour les associés. Néanmoins, elle dispose d’une plus grande souplesse quant à sa constitution.

Au sommaire de l’article :
Caractéristiques
Responsabilité et rémunération
Foncier
Fiscalité

Retrouvez l’intégralité de l’article dans votre journal l’Action Agricole Picarde.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui