L'Action Agricole Picarde 14 novembre 2018 à 12h00 | Par Réussir

Ecophyto : «La preuve par l’exemple» plutôt que la sanction (Didier Guillaume)

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Didier Guillaume a soutenu le 13 novembre «la preuve par l’exemple» en matière de réduction des phytos plutôt que la sanction. «Je ne crois pas qu’il faille sanctionner» dans le cadre d’Ecophyto, a déclaré le ministre de l’Agriculture lors du colloque Dephy, initiative pour «réduire et améliorer l’utilisation des phytos». C’est plutôt «la preuve par l’exemple que l’Etat souhaite mettre en avant», a-t-il poursuivi. Ecophyto vise une baisse de 25 % des pesticides en 2020, 50 % en 2025. Des sanctions sont prévues pour les distributeurs n’atteignant pas leur objectif de réduction dans le cadre des CEPP (Certificats d’économie de produits phytos). Guillaume a salué le réseau Dephy car «pour mettre en place les transitions» notamment «agroécologique, vers la baisse produits phytos, il faut des pionniers». Raison pour laquelle le gouvernement a donné un avis favorable, dans le PLF 2019, à 450 000 euros supplémentaires pour les fermes Dephy, selon le ministre. Dephy affiche une baisse d’IFT (Indice de fréquence de traitement), entre l’entrée dans le réseau et la moyenne 2015-17, de 14 % en grandes cultures polyculture élevage, 38 % en légumes, 25 % en arboriculture, 43 % en horticulture, 17 % en viticulture, 37 % en cultures tropicales.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui