L'Action Agricole Picarde 05 mai 2020 à 09h00 | Par Agra Presse

Effondrement du débouché principal de la farine

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Paradoxe du marché de la farine: le débouché de la boulangerie artisanale et des industries agroalimentaires, qui représente normalement 90 % de la farine vendue, s’est effondré, mais, dans le même temps, le secteur de la meunerie doit «répondre à l’explosion de la demande de farine en sachets, multipliée de deux à cinq fois depuis le début du confinement», a indiqué l’Association de la meunerie française (ANMF) le 4 mai. Les lignes françaises d’ensachage en paquets de 1 kg destinés à la grande distribution ne sont «plus suffisantes pour répondre à la demande actuelle». De plus, le ralentissement des transports et des conditions de travail consécutifs à la crise du Covid-19 «impactent directement les approvisionnements». «Principal pourvoyeur de sachets de 1 kg jusqu’à présent, l’Allemagne privilégie désormais son marché intérieur», explique l’ANMF. Celle-ci ajoute que les meuniers français se sont mobilisés pour renforcer leurs capacités de production et de conditionnement avec un travail «7j/7 et 24h/24, et des gammes resserrées pour produire les farines les plus demandées».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui