L'Action Agricole Picarde 24 mai 2018 à 22h00 | Par AAP

EGA : la FNSEA déçue des amendements déposés par le rapporteur Moreau

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le secrétaire général adjoint de la FNSEA, Patrick Bénézit, se dit déçu des amendements déposés par Jean-Baptiste Moreau, le rapporteur du projet de loi issu des Etats généraux de l'alimentation, en vue de la première lecture en séance publique. «Une série d'amendements du rapporteur atténue un texte qui était déjà faible, estime-t-il. C'est une douche froide ; nous espérons que les députés vont se ressaisir.» Patrick Benezit vise particulièrement des textes du rapporteur touchant aux indicateurs de coûts de production utilisés dans les contrats, à la concentration des centrales d'achat et au rôle de l'Autorité de la concurrence. «Certains amendements, dont l'exposé des motifs va pourtant dans notre sens, annuleraient certains dispositions européennes actuellement en notre faveur. Nous ne comprenons pas.» Patrick Bénézit met en avant l'idée que le dispositif proposé par le gouvernement ne doit disposer d'aucune faille pour être efficace : «On est sur quelque chose de global ; par exemple, si les coûts de production choisis ne reflètent pas la réalité, les dispositions sur les prix abusivement bas pourront difficilement s'appliquer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui