L'Action Agricole Picarde 30 mai 2018 à 09h00 | Par AAP

EGA : la séparation de la vente et du conseil a été adoptée

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’article 15 du projet de loi issu des Etats généraux de l'alimentation visant à organiser la séparation du conseil et de la vente des produits phytos a été adopté le 29 mai. En revanche, les nombreux amendements qui ont été déposés, notamment par les députés LR, ont tous été rejetés. Ces amendements proposaient de supprimer l’idée que la vente et le conseil soient incompatibles, ou bien que la séparation avec la vente ne porte que sur la facturation, le conseil annuel, ou encore avec le conseil stratégique pluriannuel. Rien n’est passé. Les députés opposés à cette séparation de la vente et du conseil ont insisté sur les conséquences économiques et pour les agriculteurs «en créant de nouvelles charges», a ainsi expliqué Vincent Descoeur (LR), d'où une perte de compétitivité. Autre argument : cette mesure serait incompatible avec la mise en oeuvre des certificats d'économie de produits phytosanitaires (CEPP). Ce qui a fait dire à Dominique Potier (PS) qu’il aurait aimé que les députés de la droite vantent les mérites des CEPP plus tôt ! Ce dernier a pourtant mis en garde le gouvernement sur les «pièges» de la séparation de la vente et du conseil : «fragiliser les CEPP et donner les clés aux firmes phyto» pour le conseil.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui