L'Action Agricole Picarde 25 mai 2018 à 10h00 | Par AAP

EGA : les députés refusent d'exclure le vin de la réforme de la contractualisation

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les députés ont refusé, le 24 mai, d'adopter une série d'amendements visant à accorder une dérogation à la réforme de la contractualisation pour la filière viti-vinicole. Il s'agissait précisément d'exclure les contrats type définis dans le cadre d'accords interprofessionnels conclus dans le secteur viti-vinicole, et notamment dans le Champagne. La députée Les Constructifs, Lise Manier, a expliqué qu'elle portait dans l'hémicycle une demande des interprofessions concernées. Le ministre de l'Agriculture a mis en avant que la réforme de la contractualisation a été adoptée en séance publique (suppression de la durée minimale de trois ans), afin qu'«il n'y ait pas lieu de dérogations pour certaines filières».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes