L'Action Agricole Picarde 25 mai 2018 à 10h00 | Par AAP

EGA : les députés refusent de libéraliser la vente directe aux céréales

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les députés ont rejeté deux amendements proposés par LREM et LR, visant à libéraliser la vente des céréales par les agriculteurs, qui doit aujourd'hui passer obligatoirement par un collecteur agréé. L'amendement LR visait à libéraliser complètement ce commerce - le député Le Fur (LR) mettait en avant l'envie de certains éleveurs de sa région d'acheter directement à leurs voisins. L'amendement LREM visait à permettre aux agriculteurs de vendre directement leurs céréales sans passer par un organisme stockeur, si cette vente s'effectue «sur le territoire de la commune de production et des communes limitrophes, dans une limite de 500 km par transport». Le rapporteur et le ministre de l'Agriculture ont estimé que ces mesures seraient de nature à «déréguler le commerce des céréales». Le rapporteur a notamment mis en avant les problèmes de contrôle de qualité, que le député Le Fur a réfuté en mettant en avant l'existence d'éleveurs fabricant eux-mêmes leur aliment.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui