L'Action Agricole Picarde 25 mai 2018 à 09h00 | Par AAP

EGA : les sanctions seront proportionnelles au chiffre d’affaires

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Lors des discussions du projet de loi issu des Etats généraux de l’alimentation, les députés ont adopté un amendement visant à rendre proportionnel le montant des sanctions en cas de manquement aux obligations contractuelles. Ainsi, les sanctions prendront en compte la taille de l’entreprise jusqu’à un seuil de 2 % du chiffre d’affaires. De plus, elles seront calculées «par infraction», précise Stéphane Travert, c’est-à-dire que le montant total pourra être multiplié par le nombre de producteurs lésés dans le cas d’une condamnation d’un acheteur pour de multiples infractions. Dans le cas d’une condamnation d’une OP ou AOP non commerciale, il est prévu que ce seuil de 2 % s’applique au «chiffre d’affaires agrégé de l’ensemble des producteurs». Le projet de loi initial prévoyait une amende forfaitaire «ne pouvant être supérieure à 75 000 € par an». De façon consensuelle, les députés ont déploré «l’injustice» de ce montant, qui correspond à un «pourboire» pour les grands groupes industriels et pour les distributeurs souligne Paul Molac, député de la majorité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes