L'Action Agricole Picarde 31 mai 2018 à 06h00 | Par Anaïs Moineau

Elevage : carton plein pour les éleveurs de bovin viande

Une participation jamais égalée pour l’assemblée générale de la section viande bovine FDSEA de la Somme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Plus de trente personnes ont échangé avec Marie Penn, de la FNB, sur la démarche «Eleveur et Engagé».
Plus de trente personnes ont échangé avec Marie Penn, de la FNB, sur la démarche «Eleveur et Engagé». - © © A. M.


Le 25 mai dernier aura récompensé le travail fourni en amont par les membres de la section. Elle qui vivotait depuis quelques années a retrouvé un nouveau souffle avec plus de trente participants à son assemblée générale. En plus des éleveurs, ce ne sont pas moins de quatre représentants qui étaient présents : l’association des éleveurs Nord France - Elvea, l’abatteur Pruvost Leroy, le directeur de magasin Super U à Amiens Nord, ainsi que le responsable d’approvisionnement Système U pour le Nord de la France.


«Eleveur et Engagé»
Toutes les enseignes du département étaient conviés ce vendredi pour échanger autour de la démarche «Eleveur et Engagé». Lancée par le FNB et Interbev depuis deux ans déjà, cette «charte» d’engagement entre distributeurs et producteurs a pour but un approvisionnement des magasins en viande de qualité (cf. tableau) à un prix très rémunérateur pour le producteur (de 0,80 à 1 € supplémentaire par kg).
Dans le département, «c’est une démarche peu développée, ce qui est symptomatique des Hauts-de-France», a expliqué Marie Penn, chargée de mission pour la FNB. Pourtant, avec les nouveaux engagements de l’enseigne Lidl, «Eleveur et Engagé» appelle à se développer très rapidement. Avec une communication dense, elle est partout sur la toile : page Facebook, foires agricoles, journaux, Twitter, etc.
Le problème pour le département de la Somme ? Pas assez de distributeurs sont engagés dans la démarche, donc peu d’animaux sont sélectionnés. Six demi carcasses seulement ont été primées sur l’année 2017. Un travail dans lequel les nouveaux membres de la section bovine vont s’inscrire dans les prochains mois. L’objectif : rencontrer un maximum de distributeurs pour les sensibiliser et leur faire signer la charte «Eleveur et Engagé», mais aussi faire en sorte que ceux qui sont déjà engagés, jouent bien la transparence !

Bientôt un nouveau bureau
Les trente-cinq délégués de la section bovine en territoire ont été élus administrateurs. Ils seront amenés à élire bientôt leur nouveau bureau, aux alentours du 11 juin. Ludovic Cauchois, actuel président de la section, souhaite laisser sa place et rajeunir le bureau de cette section. Le prochain projet : organiser une formation à la communication pour les éleveurs de bovins du département, en coordination avec l’UPLP (section lait), A suivre.

- © AAP

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui