L'Action Agricole Picarde 23 avril 2020 à 13h00 | Par Agra Presse

En visite en Bretagne, Emmanuel Macron dit « merci à la ferme France »

Emmanuel Macron a passé l'après-midi, mercredi 22 avril, dans une serre de tomates puis un supermarché du Finistère, afin de rendre hommage à toute la chaîne de « la ferme France », symbole de la « deuxième ligne » de la « guerre » contre le coronavirus.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De dos, le président de la République s'est rendu dans une exploitation maraîchère, hier, dans le Finistère pour rendre hommage à la profession agricole.
De dos, le président de la République s'est rendu dans une exploitation maraîchère, hier, dans le Finistère pour rendre hommage à la profession agricole. - © Elysée

En visite hier, le 22 avril en Bretagne pour rendre hommage à la « ferme France », le chef de l'Etat a d'abord arpenté les allées des vastes serres de tomates de l'exploitation des frères Roué, à Cléder. Arrivé sans masque, il a discuté avec les exploitants et des salariés, à bonne distance.

« Merci à la ferme France. Elle a tenu. On peut en être fier. J'espère que nos concitoyens vont être réconciliés avec ce beau métier qui est celui de nourrir la nation ».

Il a également déclaré : « Le citoyen, quand il est consommateur ne doit pas oublier d'être citoyen. Il faut se poser la question, d'où vient ce qu'on a dans l'assiette ». Et d'ajouter: « Je ne suis ni nationaliste ni protectionniste, a-t-il dit, mais si on veut retrouver le contrôle de nos vies, il faut redonner du sens à ce qu'on fait collectivement. Cela ne veut pas dire fermer les frontières, mais on a parfois accepté des choses incohérentes au nom d'une mondialisation accélérée ».

Des agriculteurs sur les Champs Elysées le 14 juillet ?

Plusieurs élus et pétitions en ligne demandent au Président de la République depuis plusieurs semaines d'associer les corps de métier qui luttent au quotidien contre l'épidémie de Covid-19 au prochain défilé du 14 juillet.

Dans une lettre qu'elle a adressé le 23 mars dernier au Président de la République, Emmanuel Macron, la sénatrice de Paris et conseillère du 17ème arrondissemen de Paris, Catherine Dumas, cite en premier lieu « les personnels hospitaliers en première ligne et fortement mobilisés », en faisant l'impasse sur le monde agricole.

Sur la page Facebook de l'Action agricole picarde, un sondage vous permet de répondre à la question : « Faut-il que les agriculteurs soient associés au prochain défilé du 14 juillet pour leur rendre hommage comme cela est proposé pour les soignants ? »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui