L'Action Agricole Picarde 05 décembre 2017 à 08h00 | Par AAP

Engie se plaint des délais d'autorisation en France

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Engie travaille sur une quarantaine de projets d'unités de biogaz en France, mais s'est plaint, le 4 décembre, de lenteurs administratives pour faire aboutir les projets. «Les dossiers sont là : il y a 400 projets en France, 40 pour Engie, le problème c'est d'arriver à les faire sortir vite, et ça c'est un problème d'autorisations, de financement, dans une très petite mesure technique», a indiqué Didier Holleaux, DGA d’Engie. Le biogaz est obtenu par la méthanisation de déchets, pour l'essentiel d'origine agricole. «Les autorisations sont très lentes, de l'ordre de deux ans pour un digesteur de moyenne capacité», a-t-il regretté, évoquant les retards notamment causés par des recours de riverains. Les investissements d'Engie dans le biogaz devraient passer de quelques dizaines de millions d'euros aujourd'hui à quelques centaines «demain quand les projets vont s'accélérer», a indiqué Didier Holleaux, sans fixer d'horizon précis. Pour l'instant, beaucoup de projets sont encore à petite échelle pour une consommation locale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui