L'Action Agricole Picarde 22 juin 2017 à 08h00 | Par Anaïs Moineau

Etiquetage et promos à la loupe

La semaine dernière, les éleveurs et éleveuses de la Somme ont passé les rayons des grandes surfaces au peigne fin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AAP

Durant plusieurs jours, les membres de l’Union des producteurs de lait picards ont parcouru les rayons de plusieurs grandes surfaces pour vérifier l’étiquetage et les promotions sur les produits laitiers vendus. Cette mobilisation est une réponse à l’appel de la Fédération national des producteurs de lait dont l’objectif final est de constituer un dossier de preuves à présenter aux pouvoirs publics (Direccte, DGCCRF) pour déclencher un contrôle de leur part.
Les grandes surfaces visitées ont été nombreuses et variées pour la Somme, de Géant Casino sur Amiens, en passant par Carrefour à Feuquières-en-Vimeu, Intermarché à Friville-Escarbotin et Auchan à Mers-les-Bains. Les agricultrices ont également participé individuellement à l’action et fait remonter des anomalies.

Origine inconnue
La Loi Sapin 2 impose clairement des règles simples sur l’étiquetage des produits contenant plus de 50 % de lait. Deux provenances doivent clairement être identifiées : le pays de collecte du lait utilisée pour la fabrication et le pays de conditionnement ou transformation. On note qu’une dérogation est possible lorsque les deux provenances sont identiques, il est possible d’afficher «Origine Pays» sur le produit ou dans la composition à son recto. Cette réglementation ne s’applique pas qu’aux éléments français contrairement à ce que beaucoup pensent, mais à tous les pays. Dans les anomalies révélées, certains produits n’ont encore aucun pays de collecte ou de conditionnement de précisé comme pour la marque Elle&Vire, beurre et crème anglaise, chez Géant Casino à Glisy. Les «Origine UE» ou «Origine hors UE» sont, quant à elles, bien réglementaires et traduisent d’une collecte et d’un conditionnement dans respectivement hors Union Européenne, mais dans des pays différents. Ceci a été souvent relevé pour les beurres dont le lait est collecté en France, mais transformé dans un autre pays de l’Union.

Promotions à la carte
Beaucoup de promotions sur les produits laitiers sont apparues en dessous du seuil réglementaire de 30 % du prix unitaire, mais malgré tout, proche de 25 %. Celles-ci concernent de nombreuses marques et produits comme les fromages râpés, mais aussi sur le beurre. Alors que celui-ci devient de plus en plus rare, les grandes surfaces profitent des NIP (nouveaux outils à la promotion) qui leur permettent de vendre une partie des produits en promotions lorsqu’elles le souhaitent, et cela, même lorsque le prix à la tonne dépasse bientôt les 5 000 euros. Les promotions directes semblent malgré tout bien respecter la loi, mais une autre tendance se dégage particulièrement du côté de Carrefour (Market) à Mers-les-Bains, où les réductions, en moyenne de 40 %, se font sur les cartes de fidélité. Cette méthode de promotions doit pourtant aussi respecter le taux maximal de 30 % de réduction sur les produits laitiers.
Malgré la mobilisation des producteurs, les produits de certaines enseignes n’ont pas pu être vérifiés dans toute la région. Les grandes surfaces semblent encore tentées de détourner la loi Sapin 2 concernant les promotions, ce pourquoi les producteurs restent mobilisés et l’action se poursuivra dans le temps.

Le bureau UPLP 2017

Président : Olivier Thibaut

1er vice-président : Valentin Crimet
2e vice-président : Dominique Dengreville
Secrétaire général : Joseph Petit
Trésorier : Ingrid Septier
Membres : Bernard Gauduin, Grégoire Leleu, François Lépine, Bernard Mancaux, Sébastien Théron, Elie Vermersch

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture de Picardie

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous