L'Action Agricole Picarde 29 octobre 2018 à 09h00 | Par AAP

Face à De Rugy, la FNSEA met en avant l'importance du gaz issu de la biomasse

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Christiane Lambert, accompagnée d’Olivier Dauger, élu chargé du climat et de l’énergie à la FNSEA, a rencontré, le 25 octobre, le ministre de la Transition écologique François de Rugy pour affirmer l’importance du gaz de biomasse dans le mix énergétique. Cela dans un contexte de débats nourris entre les acteurs de l’énergie : entre groupes géants comme Total, EDF, Engie, entre électriciens et pétroliers, entre électriciens et gaziers. Les difficultés à s’accorder sur une feuille de route sur la politique énergétique font que la discussion sur la PPE au gouvernement n’aura pas lieu le 30 octobre, mais à la mi-novembre. Dans ce climat mouvementé, la FNSEA a voulu affirmer la place du gaz d’origine de la biomasse, qui devrait selon elle dépasser 10% de la consommation de gaz en 2030 avec la méthanisation, première phase du développement du gaz issu de la biomasse. Dans cette première phase, un gisement important de biomasse devrait être celui des cultures intermédiaires, selon les opérateurs du gaz comme GRTGaz. La seconde phase, après 2030, devrait être la pyrogazéification, une technique de production de gaz par la pyrolyse, en l’occurrence à partir de biomasse

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui