L'Action Agricole Picarde 26 octobre 2017 à 08h00 | Par AAP

Face à «l'incohérence» du plan d'actions, Interbev appelle à refuser la ratification

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L'interprofession bétail et viande (Interbev) a dénoncé «l'incohérence» et «le manque d'ambition» du plan d'actions sur l'application du Ceta présenté par le gouvernement, selon un communiqué, le 25 octobre. «En proposant de mettre en œuvre des outils de suivi des conséquences du Ceta sur le secteur de la viande bovine (...), le gouvernement se prépare à assister et à mesurer la chute de la filière», selon Dominique Langlois, président d'Interbev, cité dans le communiqué. L'organisation appelle les parlementaires français à «refuser de ratifier le Ceta» entré en application provisoire le 21 septembre. D'après Nicolas Hulot, il devrait être soumis au vote du parlement français «à l'aube du second trimestre 2018».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui