L'Union Agricole 02 avril 2020 à 07h00 | Par Catherine Hennebert

Face au covid-19, les circuits courts s'organisent.

Pour la vente directe, le confinement bouleverse les habitudes. Témoignages de producteurs qui s'adaptent, à la demande de leurs consommateurs.

Abonnez-vous Imprimer
Le Farm truck continue de proposer des produits des Fermes d'ici tous les mercredis devant la boulangerie «Paul» à Petit Quevilly.
Le Farm truck continue de proposer des produits des Fermes d'ici tous les mercredis devant la boulangerie «Paul» à Petit Quevilly. - © © D.R.


A Mesnil-Mauger, Lucie et Marc Engerant transforment le lait de leurs vaches en beurre, crème, yaourts et fabriquent des biscuits. Ils proposent également de la viande et des oeufs de la ferme. « J'ai dû mettre une partie de l'équipe au chômage partiel car nous ne fabriquons plus de biscuits pour le moment ». Lucie comprend la décision d'interdire les marchés et en est même satisfaite, car les ventes par ce biais à Dieppe, Forges-les Eaux et Mont-Saint-Aignan ont bien baissé   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union Agricole

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui