L'Action Agricole Picarde 18 juillet 2019 à 06h00 | Par François Magnier

FDSEA et JA demandent le pâturage des jachères

Les syndicats demandent des mesures pour pallier les déficits fourragers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le pâturage et la récolte des jachères sont des dispositifs que les Etats membres peuvent activer simplement dans le cadre de la Pac actuelle.
Le pâturage et la récolte des jachères sont des dispositifs que les Etats membres peuvent activer simplement dans le cadre de la Pac actuelle. - © Champeigne Tourangelle

 

 

L’heure n’est pas encore à l’opération solidarité, mais il faut quand même le reconnaître, la sécheresse de surface commence à inquiéter les éleveurs. Après une bonne première coupe globale, la pousse d’herbe est au point mort depuis plusieurs semaines et la situation de sécheresse de surface, si elle n’est pas encore critique, devient préoccupante. Cela faisait partir des sujets du dernier bureau de la FDSEA, qui a engagé avec les JA une demande auprès de Muriel Nguyen, préfète de la Somme, pour pouvoir utiliser dès à présent la biomasse fourragère disponible sur les jachères (classiques ou SIE) pour l’alimentation des animaux. Une demande à caractère immédiat, car la période d’interdiction de broyage et fauche pour protéger les nidifications est achevée. La démarche permettrait de mobiliser quelques centaines d’hectares immédiatement, et de «poser un jalon» dans un éventuel processus de reconnaissance d’une situation plus grave si les conditions perdurent.
La Somme n’est pas isolée dans la démarche, puisqu’au niveau de la FRSEA Hauts-de-France, chaque département a ou va engager la même démarche, avec une démarche groupée au niveau de la préfecture de Région ou de la Draaf. Dans la demande, FDSEA et JA mettent également en exergue auprès de la préfète le risque factuel de sensibilité des fourrages herbagers aux périodes sèches, risque à prendre en compte dans les politiques publiques de gestion des prairies.
Enfin, FDSEA et JA demandent également de rendre le plus fluide possible les modifications de position ou de mélange des SIE, pour permettre aux éleveurs d’implanter dans le respect des ratios du verdissement des SIE «fourragères» plutôt qu’ «agronomiques». Réponse à venir dans les prochains jours.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui