L'Action Agricole Picarde 23 mai 2018 à 09h00 | Par AAP

Filière volailles : la Fnab veut freiner l’agrandissement des élevages bio

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«Le renforcement franc du niveau d’exigence que la Fnab appelait de ses vœux n’est pas arrivé», se désole la Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab) dans un communiqué daté du 22 mai. Le syndicat fait écho au nouveau règlement bio européen qui s’appliquera à compter du 1er janvier 2021. Dans son viseur, la question des risques de «l’industrialisation des élevages bio» en filière volailles. La Fnab exige un renforcement des cahiers des charges, soulignant que «dans certains pays d’Europe, comme en Italie, des élevages de poules pondeuses à 150 000 places voient le jour. En France, on compte déjà des élevages bio à 24 000 poules.» L’organisme souhaite limiter le nombre de places à 9 000 pondeuses par exploitation. Il espère arriver à ses fins, car les nouvelles règles ne sont pas tout à fait figées. La Commission européenne doit encore, d’ici la mi-2020, adopter des actes secondaires relatifs aux pratiques de production issues du nouveau règlement, telles que la configuration et la taille des bâtiments et des parcours extérieurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui