L'Action Agricole Picarde 21 janvier 2019 à 09h00 | Par AAP

Fin des néonicotinoïdes : une alternative sur colza, réclamée sur pois et féveroles

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Après la filière betterave à sucre, la filière des oléoprotéagineux a salué le 18 janvier l’homologation de l’insecticide Teppeki sur colza, qui lève une «impasse technique» liée à l’interdiction des néonicotinoïdes, espérant un feu vert pour l’utiliser sur pois et féveroles. C’est «une vraie bouffée d’oxygène pour des producteurs qui, dépourvus de solution et confrontés à des situations de trésorerie tendues, pourront de nouveau redonner au colza toute sa place au sein de leurs exploitations», déclarent les présidents Arnaud Rousseau (Fop) et Antoine Henrion (Terres Univia). Et de réclamer une «dérogation sur pois et féveroles dans les plus brefs délais, sous peine de voir ces cultures disparaître définitivement de nos territoires».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes