L'Action Agricole Picarde 18 octobre 2018 à 06h00 | Par Réussir

FNSEA et JA dénoncent les «braderies permanentes» de certaines filières

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, et Jérémy Decerle, président des JA, ont employé les mêmes termes pour dénoncer, le 17 octobre devant l’assemblée générale de la CFA, les «braderies permanentes» en cours dans certaines filières. Particulièrement visée, celle du lapin dont le président de la CFA, Jean-Michel Schaeffer, a admis qu’elle réalisait 60 % de ses ventes grâce aux promotions, alors que l’ordonnance en préparation prévoit de les limiter à 25 % des volumes commercialisés. Il a plaidé en faveur d'une transition «pas trop brutale». En tout cas, l'interprofession du lapin pourra s'appuyer sur le programme de communication qu’elle avait déposé à Bruxelles, et qui vient d'être approuvé, a indiqué Philippe Duclaud, directeur général adjoint de la DGPE au ministère de l’agriculture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui