L'Action Agricole Picarde 08 juin 2017 à 08h00 | Par Florence Guilhem

Forum de l’engagement dans les MFR des Hauts-de-France

Le 1er juin dernier, la Fédération régionale des Maisons familiales rurales des Hauts-de-France organisait son premier Forum de l’engagement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Forum de l’engagement, au siège de la Fédération régionale des MFR, a réuni une centaine de jeunes.
Le Forum de l’engagement, au siège de la Fédération régionale des MFR, a réuni une centaine de jeunes. - © © Pierre Boulenger. FRMFR Hauts-de-France

C’est une première pour les Hauts-de-France. Coïncidence de la date ou pas, le premier jour du mois correspondait au premier Forum de l’engagement. L’engagement, ce n’est pas un vain mot dans les Maisons familiales rurales (MFR), et ce, depuis 1937. «Depuis cette date, l’engagement, c’est d’abord celui des familles de faire des écoles. L’engagement, c’est aussi celui des moniteurs qui ne sont pas des professeurs comme les autres. L’engament, c’est enfin celui des maîtres de stage qui ouvrent leurs entreprises pour faire découvrir leurs métiers aux apprenants et les lancer sur une voie professionnelle», détaille Philippe Poitel, directeur régional de la Fédération régionale des MFR des Hauts-de-France.
L’engagement, c’est aussi celui que demande le ministère de l’Agriculture dans la cinquième mission assignée à l’enseignement agricole dans le cadre de l’EMA (éducation au monde et aux autres) depuis quelques années. Pour y répondre et inciter les jeunes à s’ouvrir aux autres, la Fédération régionale des MFR Hauts-de-France a organisé un Forum de l’engagement. Sur les vingt-deux établissements de la région, dix huit ont répondu présent le 1er juin. L’opération a mobilisé 750 élèves, dont une centaine a fait le déplacement, à Amiens, pour participer au Forum.

Engagés sur tous les fronts
Dans leur carnet de bal «engagé», se trouvait une déclinaison d’actions autour des thèmes de l’environnement, du développement durable, de l’agro-écologie, de la solidarité, de l’intergénérationnel, de l’international et de la sécurité routière. Autant de thèmes pour leur faire prendre conscience de l’existence de l’Autre - tout le contraire de la célèbre phrase de Jean-Paul Sartre, «l’enfer, c’est les autres» -, comme de leur environnement.
Ainsi, dans une société du tout jetable et du gaspillage à tous crins, des MFR ont créé des poulaillers dans leur établissement. Drôle d’idée, pensez-vous ? Que nenni. Les charmants gallinacés sont nourris à partir de tous ces que les apprenants ne mangent pas à la cantine. Or, les déchets alimentaires sont bien supérieurs au nombre de poules à nourrir. De quoi se reposer la question du gaspillage dans un monde où l’insécurité alimentaire frappe de nombreux pays. De déchets encombrant la nature, il en a été aussi question dans les MFR qui se sont lancés dans des opérations nettoyage dans leur commune d’accueil.
Autre forme de solidarité citoyenne, le travail de certaines MFR avec l’association «Les bouchons d’amour» permettant d’acheter, au final, des fauteuils roulants au personnes privées de mobilité. Entre les bouchons récoltés dans leurs établissements respectifs, tout autour, dans leur famille et le voisinage, ce sont près de
500 kg qui ont été collectés et donnés à l’association. La solidarité, il en a été encore question au travers du thème de l’intergénérationnel. Plusieurs MFR se sont rapprochées de maisons de retraite pour leur proposer des animations, des jeux et des chants. Une façon ludique de prendre langue avec des personnes âgées et de ne pas rester dans l’entre soi. Ce qu’ont permis aussi les stages à l’international des BTS.
Pour continuer l’expérience de l’altérité, comme leur faire comprendre qu’avec un peu de volonté, chacun est capable de s’engager pour le bien être de l’Autre, le Forum proposait l’après-midi une rencontre avec l’association «Chiens, guides d’aveugles». Rien de mieux, pour se mettre à la place des aveugles, que d’effectuer un parcours avec un chien, les yeux bandés. Sensations troublantes s’il en est, qui a fait dire à certains, «quel courage de la part de ceux qui ne voient plus».
Au vu du succès de l’opération, la Fédération régionale a décidé de reconduire l’opération l’an prochain, avec pour thème, jeunes citoyens du monde. Et sous-thème : pas de frontière dans notre regard. Tout un programme que les apprenants auront à cœur de relever.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture de Picardie

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous