L'Action Agricole Picarde 27 avril 2017 à 08h00 | Par Anaïs Moineau

Fourrages : la Fdsea anticipe

La pluie peut arriver à tout moment, mais il faut se préparer au manque.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le conseil d’administration s’est préoccupé fortement de la situation, tant pour les filières animales (d’où la bourse) que pour les filières végétales avec le sujet de l’irrigation.
Le conseil d’administration s’est préoccupé fortement de la situation, tant pour les filières animales (d’où la bourse) que pour les filières végétales avec le sujet de l’irrigation. - © AAP


L’année 2016 démarre avec un temps sec et froid qui fait redouter le pire pour les cultivateurs et les éleveurs. Les cultures manquent d’eau et la pousse d’herbe est au minimum. L’optimisme ne sera pas suffisant, il faut être prévoyant. Les membres du conseil d’administration de la FDSEA de la Somme se sont mis d’accord hier à Amiens pour lancer dès à présent une campagne d’information pour donner les clés aux éleveurs pour affronter un possible déficit fourrager important, et organiser les mises en relation.


Informer
Durant les prochaines semaines, FDSEA et d’autres opérateurs vous proposeront dans l’Action Agricole Picarde plusieurs articles concernant les méthodes de calcul de vos stocks de fourrages, les rations de substitution, l’utilisation des dérobés, des repousses de cultures et bien d’autres.

Bourse aux fourrages
Pour prendre les devants, la FDSEA met en place une bourse aux fourrages. Si vous disposez de stocks de fourrages ou que vous êtes demandeur, vous pouvez dès à présent vous inscrire en précisant le type de fourrage (ensilage, balles) ou même déchets de pomme de terre ainsi que la quantité et les contraintes de logistique (chargement, transport) et renvoyer le coupon par fax, courrier ou en remplissant le formulaire directement sur le site fdsea80.fr. L’équipe syndicale se chargera de mettre en relation les offreurs et les demandeurs qui y seront inscrits. Les références économiques diffusées n’excluent pas les dons! En temps difficile, la solidarité est de mise. De même, si vous disposez de surfaces libres pour une interculture (par exemple derrière une première culture industrielle, en l’absence d’une seconde).
Le prochain conseil d’administration aura lieu le 22 juin prochain. D’ici là, le climat aura rendu des certitudes dans un sens ou dans l’autre, et s’il faut envisager une opération «paille» cet été, ce sera décidé à cette occasion.

Pour tous renseignements et inscriptions, contacter Catherine Lebègue au 03 22 53 30 33.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui