L'Action Agricole Picarde 23 juillet 2019 à 10h00 | Par Réussir

Fraude sociale : un coût de 518 M€ pour le secteur agricole

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La fraude sociale (faux numéros de sécurité sociale, détournements de prestations, travail dissimulé) aurait représenté 4,3 % des cotisations des salariés agricoles en 2018, «soit 518 M€, dont 345 M€ de travail dissimulé». C'est ce qu'indiquerait une estimation faite par la MSA au travers d'une note confidentielle de l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss), citée par les Echos le 22 juillet. Une estimation «qui amplifie sans doute la réalité de la fraude», estime le quotidien en se basant sur la note de l’Acoss. L’Acoss évalue «entre 6,8 et 8,4 Mrds €» le montant de la fraude sociale potentielle pour le régime général, «soit 2,2 à 2,7 % des cotisations totales». Une estimation en hausse par rapport aux «6 à 7,5 Mrds €» de fraude sociale que pointaient du doigt le Haut conseil au financement de la protection sociale (HCFPS) dans une précédente note il y a deux ans. Pour l’année 2018, le travail dissimulé représenterait à lui seul «entre 5,2 et 6,5 Mrds €, soit entre 1,7 % et 2,1 % des cotisations», indique Les Echos.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui