L'Action Agricole Picarde 13 juin 2019 à 06h00 | Par AAP

Fusion Inra-Irstea: les syndicats veulent plus de moyens pour la recherche écologique

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Au lendemain d’une réunion plénière du Cneser (Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche) sur le projet de fusion de l’Inra et de l’Irstea, qui s’est tenue le 11 juin au soir, les syndicats Sud-recherche, FO et CGT ont demandé lors d’un point presse des moyens pour la recherche agroécologique «qui soient à la hauteur des ambitions affichées» sur le plan national et international (par exemple : sortie du glyphosate). Ils estiment avoir reçu «deux messages négatifs» du gouvernement le 11 juin à propos de leurs demandes prioritaires. Ces demandes sont une tutelle du ministre chargé de l’Environnement, s’ajoutant à celles des ministres de la Recherche et de l’Agriculture, et une transformation des financements sur contrats en une subvention du ministère de la Recherche. L’entourage du ministre de l’Agriculture estime qu’une tutelle du ministre chargé de l’Environnement n’apporterait rien et ne ferait que compliquer les procédures de signature de textes. A l’appui de son argumentation, il indique que le Cirad n’est pas sous tutelle du ministre de l’Agriculture et que cela ne l’empêche pas de mener des missions agronomiques de renommée internationale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui