L'Action Agricole Picarde 17 mai 2018 à 08h00 | Par AAP

Générations futures s’appuient sur de nouvelles études pour demander l’interdiction du glyphosate

Abonnez-vous Réagir Imprimer

De nouvelles études réalisées par l’Institut privé italien de recherche sur la cancer Ramazzini «soulignent la dangerosité du glyphosate» et montre «l’urgence à inscrire l’interdiction de cet herbicide dans la loi alimentation», détaille l’association Générations Futures dans un communiqué mercredi 16 mai. Ces recherches qui doivent être publiées dans la revue Environnemental Health à la fin du mois de mai, ont consisté notamment à exposer des rats jeunes et adolescents à une dose journalière de la molécule de glyphosate ou de Roundup équivalente à la limite journalière américaine de 1,75mg/kg/jour. L’une d’elle montre notamment que cette exposition avait «altéré de manière significative le microbiome intestinal» des jeunes rats exposés, ce qui peut mener à «l’altération du phénotype de l’hôte», avec des conséquences notamment «sur le poids, le métabolisme et d’autres risques de maladies».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui