L'Action Agricole Picarde 18 janvier 2018 à 11h00 | Par AAP

GIPT : la pomme de terre d'industrie entre hausse des coûts et concurrence à l'export

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La filière de la pomme de terre d'industrie, qui regroupe la production de fécule et la fabrication de produits alimentaires (frites, chips, produits déshydratés ou surgelés) prévoit une aggravation de la distorsion entre élévation des coûts de la matière première et concurrence à l'exportation. C'était le thème de l'assemblée générale de son interprofession, le Groupement interprofessionnel pour la valorisation de la pomme de terre (GIPT), le 17 janvier. Le cadre de cette assemblée générale était les Etats généraux de l'alimentation, qui vise à hausse de la valeur des produits et une contrainte accrue sur l'utilisation des produits phyto. «La réduction de l'usage des phytos en France élève et élèvera encore le prix de la matière première qu'est la pomme de terre. Or, nous sommes en concurrence à l'exportation ! Nous exportons 80 % de nos fabrications», s'est exclamée Marie-Laure Empinet, représentante des industriels féculiers au GIPT. La pomme de terre transformée pour l'alimentation est importatrice nette : - 331 MEUR en 2016-2017, contre - 256 MEUR en 2012-2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui