L'Action Agricole Picarde 22 juillet 2019 à 10h00 | Par Réussir

Glyphosate : conclusions d'une étude française pas avant 2021

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les résultats d'une nouvelle étude française sur la cancérogénicité du glyphosate, annoncée il y a quelques mois, ne seront pas disponibles avant 2021, a annoncé le 19 juillet le gouvernement. «Les résultats seront disponibles sous dix-huit mois et viendront compléter le dossier de réexamen de l'autorisation de la substance par les Etats membres de l'Union européenne en 2022», indiquent les ministères concernés dans un communiqué. Saisie par les ministres en charge de l'Ecologie, de la Santé et de l'Agriculture, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) leur a remis début juillet un avis relatif à un cahier des charges d'une étude sur le potentiel caractère cancérogène du glyphosate. D'un coût de 1,2 million d'euros, elle sera financée par des crédits du plan Ecophyto. Le gouvernement indique par ailleurs dans son communiqué mobiliser l'Anses «pour qu'elle procède, avec l'appui de l'INRA, au retrait des autorisations de mise sur le marché français des produits contenant du glyphosate, dès lors que des alternatives existent pour chacun des usages couverts par l'autorisation de la mise sur le marché».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui