L'Action Agricole Picarde 10 août 2018 à 06h00 | Par AAP

Glyphosate : des délibérations en cours aux Etats-Unis, Monsanto confiant

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les délibérations des jurés concernant une affaire opposant Monsanto à un citoyen américain, Dewayne Johnson, sur des liens possibles entre cancer et glyphosate, devraient commencer le 8 août à San Francisco (Etats-Unis), selon l’AFP. Pour l’avocat du plaignant, le «jour de rendre des comptes» est venu pour Monsanto. Selon lui, le géant de l’agrochimie a fait passer ses profits avant la santé publique en bataillant contre des études faisant état de risques cancérigènes autour du RoundUp. Son client est atteint d’un cancer en phase terminale, à 46 ans. Il estime qu’il existe un lien entre sa maladie et l’utilisation du produit qu’il a vaporisé entre 2012 et 2014 dans le cadre de son travail dans des écoles. Il réclame à Monsanto plus de 400 M$ en dommages et intérêts, mais surtout en sommes «punitives». Si Monsanto est condamné, il «devra faire quelque chose, mener des études qu'il n'a jamais faites, et alerter les gens», déclare l'avocat. Pour Monsanto, il n'y a aucun lien entre cancer et glyphosate, et donc aucune raison d'avertir d'un danger quelconque. «Rien de tout cela ne signifie quoi que ce soit», a asséné George Lombardi, qui défend Monsanto. Il note que le diagnostic de Dewayne Johnson était intervenu très peu de temps après l'utilisation des produits et que, donc, la maladie était vraisemblablement antérieure. «Ce que disent les preuves est clair, son cancer n'a pas été causé par le Ranger Pro», a-t-il insisté. Pendant plus d'un un mois, les deux parties se sont affrontées à coups d'études scientifiques contradictoires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui