L'Action Agricole Picarde 15 janvier 2019 à 06h00 | Par Réussir

Gouvernement : un plan de lutte contre les perturbateurs endroctriniens

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le ministre de la transition écologique, François de Rugy, et la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, ont présenté le 14 janvier une «stratégie nationale» 2019-2022, visant à lutter contre les perturbateurs endocriniens. Ce plan, qui sera soumis à la consultation publique jusqu'au 8 février, prévoit notamment l'établissement, par l'Anses, d'une «liste de substances perturbatrices endocriniennes d'ici 2021». Le gouvernement veut par ailleurs lancer une «campagne d'information grand public» sur le sujet, et développer «la formation des professionnels de santé». Il souhaite également mesurer la présence de ces substances dans l'environnement, en réalisant des «analyses exploratoires sur des produits de grande consommation», et en «mesurant leur imprégnation dans les différents milieux». En avril 2014, l’État avait déjà adopté une première Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE), n'ayant pas donné suffisamment de résultats, selon un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas), publié en décembre 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui