L'Action Agricole Picarde 17 septembre 2020 à 14h00 | Par Agra Presse

Grains : menace imminente pour le blé français en Algérie

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’Algérie va modifier « courant septembre » son cahier des charges à l’importation de blé tendre, ouvrant la porte aux origines mer Noire jusqu’ici à l’écart de cet important débouché pour la France, a annoncé le 16 septembre Thierry de Boussac, du négoce Lecureur, membre du Synacomex (syndicat de la meunerie d'exportation). « On attend un changement du cahier des charges des Algériens, certainement pour le prochain tender (appel d’offres, NDLR), qui devrait ouvrir (ce marché aux) origines mer Noire », a-t-il indiqué à l’occasion du conseil spécialisé Grandes cultures de FranceAgriMer. Cette décision, « entérinée » par le gouvernement, n’est pas encore connue dans le détail. « On ne connaît pas les conditions particulières de ce nouveau cahier des charges. Ce n’est pas forcément défavorable au blé français. »

Une certitude, d’après lui, le taux de grains punaisés sera relevé : pour certaines origines, le blé pourra être « accepté jusqu’à 0,5 % », quand la France restera à 0,1 %. Entre 1,5 et 2,5 Mt d’export de blé français vers l’Algérie sont prévues en 2020-21 (contre 5 Mt historiquement), d’après lui. Une contreperformance liée à la mauvaise récolte.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui