L'Action Agricole Picarde 19 mars 2019 à 09h00 | Par Réussir

Grand débat : Interfel veut «une consommation renforcée» de fruits et légumes

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Interfel, l’interprofession rassemblant les filières des fruits et légumes frais, a publié une contribution au Grand débat national le 15 mars, date butoir fixée par les pouvoirs publics pour la consultation. L’organisation s’y prononce «pour une consommation renforcée des fruits et légumes frais», l’estimant nécessaire «pour avoir une politique de prévention de santé pour l’ensemble de la population». Interfel rappelle ainsi sa volonté de voir «abaisser le taux de TVA pour les fruits et légumes frais» ou de diffuser «des chèques fruits et légumes frais pour les populations en grande difficulté économique», positions déjà mis en avant lors du dernier salon de l’Agriculture. Elle souhaite également voir les «organisations collectives du domaine alimentaire» reconnues par l’État pouvoir «contribuer à l’éducation alimentaire des jeunes» en accédant aux écoles, alors que les diététiciens d’Interfel s’étaient vus refuser l’accès aux écoles publiques après une décision du tribunal administratif de Paris en mars 2018. L'interprofession se prononce également pour le rétablissement de «cours de cuisine à l’école» ou l’organisation de cours de cuisine «pour les populations en difficultés économiques», avec des restaurateurs, «dans le cadre d’une distribution gratuite de fruits et légumes».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes