L'Action Agricole Picarde 04 mai 2018 à 09h00 | Par AAP

Grandes cultures : pas d'innovation de désherbage chimique attendue avant cinq ans

Abonnez-vous Réagir Imprimer

A l'occasion d'une conférence de presse le 3 mai, le responsable marketing des herbicides pour la culture du maïs de Syngenta France, Didier Bruxelle, a expliqué qu'en grandes cultures, «il n'y aura pas d'innovation dans les cinq années à venir en désherbage en Union européenne». La remarque vaut pour l'ensemble des fabricants de produits phytosanitaires, estime-t-il. Didier Bruxelle ajoute que «cela fait trente ans qu'il n'y a pas eu de nouvelle famille chimique» à cet usage. Syngenta s'inquiète du développement des résistances chez les adventices des grandes cultures. Elles concernent actuellement seize espèces. La société a présenté, le 3 mai, une méthode d'utilisation du désherbage chimique à laquelle elle souhaite former 1500 personnes, essentiellement des conseillers salariés de distributeurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui