L'Action Agricole Picarde 10 avril 2018 à 11h00 | Par AAP

Grève SNCF : l'activité de fret ferroviaire «affaiblie», notamment le transport de céréales

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«La grève se poursuit. C'est une difficulté pour nos concitoyens (...). Je pense aussi aux conséquences sur notre activité de fret ferroviaire affaiblie par les perturbations présentes et annoncées», a déclaré Elisabeth Borne, ministre des Transports à l'Assemblée nationale en ouverture des débats sur le projet de loi pour «un nouveau pacte ferroviaire», le 9 avril. La grève à la SNCF perturbe en particulier la filière céréalière. Cérévia, union de coopératives en Bourgogne, Franche-Comté et Rhône-Alpes, déplore dix-sept trains annulés depuis le début du conflit. L’inquiétude grandit sur la capacité à honorer les commandes. Philippe Pinta, président de l’AGPB (producteurs de blé), rapporte que les organismes stockeurs «sont en train de calculer les surcoûts» occasionnés par la grève, qui peuvent atteindre, selon les cas, «entre 5 et 20 € la tonne».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes