L'Action Agricole Picarde 05 mars 2020 à 18h00 | Par Réussir

«Guerre du Camembert» : le cahier des charges refusé

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’ODG (organisme de défense et de gestion) du Camembert de Normandie, réuni en assemblée générale le 3 mars, a «définitivement refusé» le projet de nouveau cahier des charges de l’AOP, indique Patrick Mercier, président de l’ODG à Agra Presse. Réunis pour un vote ultime, les «industriels et petits fabricants» ont voté contre le projet. Il prévoyait la mise en place de deux gammes, permettant d’intégrer sous une même appellation, les camemberts de l’AOP traditionnelle et ceux «fabriqués en Normandie». L’objectif de ce compromis était de mettre fin à l’usurpation d’identité entre l’appellation d’origine Camembert de Normandie et «sa copie», le fabriqué en Normandie, qui représente aujourd’hui neuf fois plus de volume que l’AOP. «Un vote négatif entraîne l’application de la loi au 4 mars et le retrait du fabriqué en Normandie», avait expliqué Patrick Mercier quelques jours plus tôt, mettant en avant la possibilité pour la DGCCRF (fraudes) de sanctionner administrativement les usurpations. De son côté, l’Inao (institut de l’origine et de la qualité) avait assuré, à l’issue d’un premier vote négatif le 29 janvier, qu’il n’hésiterait pas aller sur le terrain judiciaire pour faire cesser l’usurpation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui