L'Action Agricole Picarde 21 mars 2019 à 06h00 | Par Agathe Villemagne

Hauts-de-France propres : top départ pour le grand nettoyage

Du vendredi 22 au dimanche 24 mars, il faudra se remonter les manches. L’opération Hauts-de-France propres entend bien, cette année encore, donner un bon coup de balais à la nature.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 © Région Hauts-de-France  © Région Hauts-de-France  © Région Hauts-de-France  © Région Hauts-de-France



Plus de 1 300 tonnes de déchets ramassés lors de l’opération 2018... Faut-il vraiment s’en réjouir ? Face à l’engouement de l’opération Hauts-de-France propres menée conjointement par la Région, la Fédération régionale des chasseurs, l’Association régionale de pêche et soutenue par le Crédit agricole Nord de France, mieux vaut voir la poubelle à moitié pleine ! Le bon côté des choses, c’est la très forte mobilisation pour ce ménage grandeur nature : près de 50 000 participants, dont un quart de scolaires, sont partis l’an dernier, manches retroussées, à l’assaut des déchets qui jonchent le territoire régional.

Alors, bien sûr, la quantité d’objets indésirables ramassés doit inquiéter... «Si vous saviez tout ce qu’on peut retrouver le long des axes routiers, c’est inimaginable !», déplore Jean-Michel Taccoen, conseiller régional à l’environnement. Mais force est de constater que, pour l’instant, certains comportements ne laissent pas d’autres choix que celui de ramasser...
Ce grand ménage est donc l’occasion de sensibiliser les plus jeunes aux bons usages. «Nettoyer n’est qu’une partie de la solution, l’enjeu, c’est surtout la sensibilisation. Quand j’apprends qu’après l’opération de l’année dernière une petite fille a repris son père qui jetait son mégot par terre, je me dis qu’une partie du travail est réussie !», poursuit le conseiller.

D’un groupe de copains à l’échelle régionale
D’une simple histoire de copains pêcheurs au bord de la Somme lassés de voir des déchets sur leur havre de paix, ce nettoyage de printemps a pris de l’ampleur, beaucoup d’ampleur, se réjouit Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs. «Ça a démarré comme ça, aujourd’hui, c’est bien plus large que la chasse et la pêche ! C’est un intérêt que l’on porte collectivement autour de la protection de la nature, mais j’ai comme l’impression qu’on nettoie toujours plus... Il va falloir prendre des mesures de répression contre les dépôts sauvages. Notre nature n’est pas une poubelle !»
S’il n’est jamais trop tard pour se joindre à une opération de ramassage des déchets, il est même encore possible d’en organiser une. L’année dernière, près de neuf cents points de ramassages (communes, associations, écoles...) s’étaient mis en action. Chaque point détermine sa zone de nettoyage et ses règles de tri, mais les consignes de sécurité sont les mêmes pour tous : le port de gants et de gilets fluo notamment. Même s’ils sont fournis, n’hésitez pas à vous munir de votre propre matériel pour éviter un surplus de déchets... Autant s’inscrire dans une logique durable dès maintenant ! «Il serait bien que cet élan ne dure pas seulement le temps d’un week-end...», sourit Xavier-Bertrand, président de Région.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui