L'Action Agricole Picarde 17 mai 2018 à 06h00 | Par Dorian Alinaghi

Innovation et numérique agricole : le Beauvaisis devient la green valley

Lundi 14 mai, l’agglomération du Beauvaisis et ses partenaires ont lancé officiellement le premier écosystème spécialisé en machinisme et numérique agricole avec le pôle territorial du Beauvaisis «innovation, agritech et numérique agricole».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © D. R.


Soutenue par la Région Hauts-de-France, l’agglomération du Beauvaisis s’est entourée de plusieurs acteurs dont UniLaSalle, Isagri, Agco, Gima et le Cétim (Centre technique des industries mécaniques) pour créer le pôle territorial du Beauvaisis «innovation, agritech et numérique agricole». Quatre temps forts ont marqué cette journée avec une table ronde où les parties prenantes ont présenté les enjeux de l’écosystème, la signature du renouvellement de la charte Agro-machinisme et Nouvelles technologies ; la plantation d’un arbre de Pima@tec, le premier centre d’innovation et d’expertise agro-machinisme, et l’inauguration d’AgriLab, centre d’innovation collaborative pour l’agriculture.

«L’agglomération du Beauvaisis est “the place to be“ pour le monde agricole dans les années à venir. Une sorte de green valley. Au même titre que Toulouse pour l’aéronautique, ou Sophia Antipolis et Saclay dans d’autres domaines de l’innovation, j’espère que le Beauvaisis va devenir une référence mondiale dans les technologies liées à l’agriculture de demain», s’est félicitée Caroline Cayeux, présidente de la Communauté d’agglomération du Beauvaisis.

Chevaliers agricoles de la table ronde
Philippe Choquet, directeur général d’UniLaSalle, Thierry Lhotte, président Agco SAS et vice-président et directeur général Massey Ferguson Emea, Jean-Marie Savalle, président d’Isagri, Emmanuel Vielliard, président du Cetim, Jean-Daniel Kiefer, directeur recherche et développement de Gima, et Caroline Cayeux, sont à l’origine du pôle territorial du Beauvaisis «innovation, agritech et numérique agricole». Avec la création de ce pôle, l’agglomération du Beauvaisis souhaite faire de cet écosystème un outil de valorisation et de promotion du territoire. Ainsi, le Beauvaisis pourrait être reconnu comme un territoire d’excellence de cette filière, gagner en notoriété et en attractivité au niveau national et international, favoriser et stimuler l’innovation et la création de nouvelles entreprises grâce à un outil fédérateur et vecteur de formations. «L’innovation en agriculture a besoin de mêler des champs transdisciplinaires. C’est l’intérêt de la diversité des partenaires de ce pôle», souligne Philippe Choquet.

Succès de la charte
Initiée en février 2015 durant le Sima (Salon international du machinisme agricole) par UniLaSalle, la Fondation d’entreprise Michelin, Agco SAS, la Région Hauts-de-France et l’Union européenne, cette charte a pour but de répondre aux besoins des industriels d’anticiper les mutations de l’agriculture et des nouvelles technologies pour concevoir des agroéquipements au plus proches des agricultures. Jusqu’alors portée par des experts en mécanique, l’agro-machinisme souhaite se positionner à la pointe de l’innovation en utilisant tout le potentiel des nouvelles technologies pour participer à une agriculture plus durable. «La Région Hauts-de-France est d’ores et déjà le berceau des futures découvertes et de l’innovation qui seront utilisées dans le domaine agricole. La synergie des acteurs va permettre à la région de devenir le carrefour de l’agro-business dans l’Europe», déclare Marie-Sophie Lesne, vice-présidente à la Région.

L’arbre de Prima@tec
Prima@tec est le premier centre international et d’expertise en machinisme agricole. Porté par le Cetim et la Région Hauts-de-France, avec le soutien de l’agglomération du Beauvaisis, de Gima et d’Agco, il fait partie intégrante du projet de la Région, visant à mobiliser l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur de l’innovation. Le centre sera doté de plateformes technologiques dans les bancs d’essai qui seront mutualisés au profit des industries mécaniques. Ces outils seront mis à disposition de l’ensemble de la profession du machinisme agricole et conforteront la vocation unique de ce nouveau centre de développement. Cette nouvelle implantation de près de 2 500 m2 à proximité immédiate du campus UniLasalle intégrera de nombreux moyens performants. Un arbre symbolique a été planté et le bâtiment devrait être opérationnel en septembre 2019.

AgriLab, le Fablab de l’agriculture
Soutenu par UniLasalle, la Communauté d’agglomération du Beauvaisis, le Conseil départemental de l’Oise et la Région Hauts-de-France, a été inauguré un centre d’innovation collaboratif dédié à l’agriculture. Il permet le partage d’espaces, de machines, de compétences et de savoirs. Un outil idéal pour les agriculteurs du Nord de la France, leurs partenaires et les entreprises souhaitant contribuer à la dynamique d’innovation du secteur agricole.
Sa localisation sur le campus d’UniLasalle permet de proposer à ses futurs usagers une interaction immédiate avec le terrain, mais aussi de rapprocher agriculteurs, étudiants en agroalimentaire, enseignants-chercheurs, agro équipementiers, partenaires des agriculteurs, SSII (sociétés de services en ingénierie informatiques) et start-up dans un environnement adapté à leurs besoins. Il se veut le maillon fort dans un grand réseau international de partage et d’échange et ainsi contribuer au co-développement d’une agriculture mondiale plus durable et plus responsable.
Il est constitué de trois zones propres, une zone «Fab» de 1 700 m2 qui est un espace collaboratif ouvert, équipé de machines et d’outils permettant la conception et la construction de prototypes. Une équipe de techniciens et d’experts est rattachée à cet espace pour accompagner les usagers dans le développement de leurs projets.
Une zone «Tech» de 600 m, est consacrée au travail sur la matière et sur les outils de transformation de la matière. C’est ici que les porteurs de projet peuvent travailler sur la formulation ou le process, dans le domaine alimentaire ou non alimentaire. Une zone «Ana» de 800 m2 et dédiée à l’analyse des échantillons et de données. AgriLab sera opérationnel à la rentrée prochaine.
Tous les acteurs présents lors de cette journée sont unanimes : «ces projets vont créer une forte attractivité sur le territoire pour les prochaines années, mais vont permettre de créer un rayonnement agricole dans l’Hexagone et au niveau international.»

Appel à projets innovants

Dans le cadre de son pôle territorial en innovation agricole, l’Agglomération du Beauvaisis met en place un dispositif d’appel à projets innovants dédié au domaine de l’agriculture Tech et du numérique agricole. L’objectif du dispositif est de créer des liens dans l’écosystème de l’innovation, d’augmenter la visibilité et faire émerger de nouveaux partenariats d’innovation, et d’attirer les jeunes talents en facilitant leur implantation et les relations avec les entreprises locales. Dès lors, chacun des trois projets retenus obtiendra une dotation de 10 000 Ä avec une possibilité d’intégrer un incubateur et de bénéficier d’un accompagnement et d’un coaching avec un accès à l’écosystème des partenaires de l’innovation agricole.

Date de lancement : 14 mai
Clôture de l’appel à projets : 15 septembre minuit
Date des commissions de sélection :
20 septembre ou première semaine d’octobre
Le cahier de charges et règlement seront disponibles sur www.beauvaisis.fr
Contact : innovationagricole@beauvaisis.fr
Téléphone : 03 44 14 46 30

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui