L'Action Agricole Picarde 07 décembre 2017 à 08h00 | Par AAP

Inquiétude autour de la gestion des contingents après le Brexit

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La filière volaille de chair française s'inquiète actuellement de la gestion qui sera faite après le Brexit des contingents européens d'importation de produits de volaille. Dans son bulletin, paru le 6 décembre, elle rappelle que les contingents tarifaires de l'UE portant sur la volaille représentent 881 000 tonnes, dont un tiers, estime-t-elle, serait utilisé par la Grande-Bretagne (239 000 t). En cas de Brexit, les volaillers craignent que les contingents ne soient pas renégociés à la mesure d'une Europe sans Grande-Bretagne. C'est-à-dire que les contingents restent à leur niveau actuel et que, faute d'importations britanniques, les flux augmenteraient à destination des autres pays. Et la filière française, «maillon faible de la compétitivité européenne», comme l'explique le bulletin, craint que son marché ne devienne une nouvelle destination «pour plusieurs centaines de milliers de tonnes de poulets».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui