L'Action Agricole Picarde 18 mai 2017 à 08h00 | Par AAP

Interbev lance un appel au ministre de l’Agriculture pour suspendre le Ceta

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le 16 mai, Interbev a lancé un appel pour suspendre l’accord de libre-échange entre l’Europe et le Canada (Ceta) au ministre de l’Agriculture, Jacques Mézard, par voie de communiqué. «Pour le bien de l'élevage français, mais aussi de nos territoires, de notre environnement et de notre fonctionnement démocratique, il est urgent d'exiger à Bruxelles la suspension de l'application anticipée du Ceta», a précisé Dominique Langlois, président d’Interbev. Cette communication fait suite à une décision de la Cour de justice de l’Union européenne qui, selon Interbev, estime que, quel que soit l’accord de libre-échange, les parlements des pays concernés doivent être consultés avant de ratifier l’accord. Or, le Ceta, dont l’entrée en vigueur est prévue pour le mois de juillet, n’a fait l’objet d’aucune ratification par le parlement français.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui