L'Action Agricole Picarde 09 avril 2018 à 11h00 | Par Réussir

Interprofession apicole: «autant d’inquiétudes que d’espoirs»

Abonnez-vous Réagir Imprimer

A l’issue de la réunion de présentation de l’interprofession apicole qui s’est tenue vendredi 6 avril au matin au ministère de l’agriculture, la confédération paysanne a rappelé ses exigences pour la nouvelle filière. Le syndicat souhaite voir l’édification d’un ensemble permettant « de structurer efficacement l’économie de la filière », « d’améliorer le suivi de la qualité des miels », de « défendre le miel français » et contribuant « à l’apport de solutions face aux menaces sanitaires ».

A ces propos, le syndicat précise avoir appelé Stéphane Travert « à soutenir les amendements favorables au secteur apicole dans le projet de loi EGA » comme ceux sur la définition des néonicotinoïdes et l’obligation d’étiquetage de l’origine des miels par pays. « Nous nous battrons pour que cette interprofession respecte les intérêts des producteurs et préserve l’équilibre entre les maillons de la filière », précise l’organisation qui dit vouloir une interprofession « faisant vivre la démocratie interne de la filière ». « Les producteurs doivent être représentés au mieux » pour dialoguer avec les distributeurs « et non être soumis à des logiques mercantiles, portées par des représentants endossant les deux casquettes », précise le syndicat.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui