L'Action Agricole Picarde 15 décembre 2017 à 08h00 | Par Propos recueillis par Alix Penichou

Kamini explique sa drôle de vie à L’Escalier du rire d’Albert

Kamini présente son stand-up «Il faut que je vous explique», vendredi 15 et samedi 16 décembre, au café-théâtre L’Escalier du rire, à Albert.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © D R



De quoi votre one-man-show parle-t-il ?

Le spectacle s’appelle «Il faut que je vous explique», parce que j’explique mon parcours de vie. Je commence par restituer mon personnage. Beaucoup de gens qui me croisent dans la rue ne savent plus comment je m’appelle. Ils me disent «Hé, ça va Marly-Gomont ?».
Parfois même, ils se trompent de ville : «Hé, ça va Hénin-Beaumont ?».
Ils ne comprennent pas ce que je suis devenu après le buzz de la chanson «Marly-Gomont». Alors j’explique comment ça se passe dans le show-bizz, ma vie, ma vision du monde…

A quoi peut-on s’attendre en allant vous voir ?
Le public se retrouve beaucoup dans ce que je peux vivre. Et quand on peut s’identifier, ça fait rire plus facilement ! Je raconte, par exemple, les aléas du régime que j’ai suivi pour perdre 10 kg. Je parle de mon ancien travail d’infirmier en psychiatrie, des relations hommes-femmes… En fait, mon spectacle évolue sans cesse ! J’ai écrit la première version il y a trois ou quatre ans, et presque à chaque fois, une ou deux nouvelles vannes s’ajoutent. Il y a des parties qui disparaissent aussi, parce que ce qui fait rire les gens change.

Vous faites aussi de la musique, des films, de la télé… Être sur scène est-il un exercice particulier ?
Ce qu’il y a de formidable dans le one-man-show, c’est que c’est un art sincère, où tu ne peux pas tricher. Les gens s’en foutent de qui tu es, que tu sois l’auteur d’une chanson à cinq millions de vues sur Youtube. Tu les fais rire, ou pas. Ça remet les compteurs à zéro ! Je pense que tout le monde a le droit de monter sur scène et de tenter sa chance. Même si tout le monde ne réussira pas, parce que l’humour, c’est difficile. Ça nécessite beaucoup de travail.

Imaginiez-vous cette vie avant le succès de «Marly-Gomont» ?
J’ai toujours su que j’allais percer. Je ne savais juste pas comment. Ma force, c’est de croire en moi. J’ai retenu ce dicton : «Si tu ne crois pas en toi, personne ne le fera à ta place». Mon métier d’infirmier m’a appris que la santé était ce qu’il y avait de plus important et que la vie passe vite. Alors il faut arrêter de se poser des questions et foncer ! Quand on a la chance d’être né du beau et du bon côté du monde, comme nous, il faut arrêter de se compliquer la vie. Une bonne partie de la nouvelle génération ne se donne pas assez les moyens de réussir. C’est ce que j’essaie de transmettre à travers mes chansons.

Avec ce spectacle, d’autres projets vous tiennent-ils à cœur ?
Oui, parce que je suis un artiste aux multiples tentacules ! Je consacre beaucoup de mon temps à l’émission «Les gens des Hauts», diffusée sur France 3,
dans laquelle je pars à la rencontre des locaux qui s’engagent dans la région. Après «Bienvenue à Marly-Gomont», je prépare un nouveau film qui sortira d’ici deux ans j’espère. Je continue aussi dans la chanson, avec un projet de musique alternative dans un groupe.
Et puis je vais continuer de monter sur scène, pour décliner mon spectacle dans une tournée intitulée «Petit patelin tour». Quand j’étais petit, dans le village de mes parents, il y avait un bus à 6h30 et un bus à 19h (rires). Et ça n’a toujours pas changé. En campagne, on est toujours les derniers servis. Alors, je vais me produire dans les petites salles des fêtes, parce que j’ai envie d’amener le spectacle au milieu du monde rural.

Infos pratiques

Kamini, «Il faut que je vous explique»,
les vendredi 15 et samedi 16 décembre à 20h30.
Spectacle : 15 €
Formule dîner-spectacle : 35 € (couscous + boissons + dessert).
Réservation au 03 22 75 02 34 ou billetterie en ligne : www.escalierdurire.fr
Adresse : L’escalier du rire, 43 rue Birmingham, Albert.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous