L'Action Agricole Picarde 09 avril 2020 à 18h00 | Par Vincent Fermon

L'accès aux hortillonnages d'Amiens reste ouvert pour les professionnels

Pour ceux qui pensaient pouvoir profiter des hortillonnages d'Amiens pour s'échapper quelques heures du confinement et profiter du soleil, c'est désormais très compliqué. Les professionnels peuvent continuer à y travailler.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'accès aux hortillonnages d'Amiens est fortement restreint depuis ce 9 avril 2020.
L'accès aux hortillonnages d'Amiens est fortement restreint depuis ce 9 avril 2020. - © Wikipedia

La ville d'Amiens vient de prendre un arrête municipal restreignant l'accès dans les hortillonnages. Pas complètement interdit, celui-ci est astreint à certaines conditions détaillées dans le document officiel.

« L’accès à ensemble des jardins familiaux et participatifs sur le site n’est possible que pour la seule nécessité de récolte de légumes à maturité dans le respect des mesures barrières. Deux personnes ayant le même domicile ( si non une personne) et pendant 1 heure par jour et par parcelle compris la durée du trajet jusqu’au quai et en barque sont autorisées », prévient la collectivité.

Exception pour les professionnels

Tout rassemblement festif ou familial est interdit. La pêche et la chasse sont également interdites. Seul le nourrissage des animaux est autorisé chaque jour à condition d’une heure par jour, et en étant porteur d'une attestation.

Les maraîchers professionnels ne sont en outre pas concernés par cet arrêté, et peuvent donc continuer à y exercer leur activité.

En cas d'infractions aux règles de confinement, la note pourrait s'annoncer salée pour quelques heures d'évasion : « La police nationale et municipale sont chargées de faire respecter cet arrêté, les contrevenants s’exposant à des poursuites prévues au code pénal » souligne enfin la ville d'Amiens. Et d'insister sur le fait que les hortillonnages ne peuvent être considérés comme un lieu de confinement.

Le cas des autres jardins

En ce qui concerne l’acces aux jardins individuels, collectifs ou ouvriers, il demeure « possible », rappelait ce matin la préfecture de la Somme. Mais certains accès sont néanmoins conditionnés.

Ainsi, ce sont les règles suivantes qui s'appliquent : « Si le jardin se situe dans les limites d'un rayon de 1km, pour s'y rendre dans le cadre d'une promenade si celle-ci est realisee dans la limite d'1 heure, Il convient alors de se munir d'une attestation de deplacement derogatoire et de cocher le cas " deplacements brefs " ».

Lorsque le jardin se situe au-dela de 1 km du domicile, « pour y recolter ses fruits et legumes et dans la mesure ou la recolte peut etre assimilee a l'acquisition de produits de premieres necessite a titre gratuit, le motif "deplacements pour effectuer des achats de premiere necessite" est alors accepte sur les attestations de deplacement derogatoire », précise la préfecture de la Somme.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui