L'Action Agricole Picarde 03 février 2017 à 08h00 | Par AAP

L’AGPB propose d’améliorer les outils de gestion des risques

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’AGPB (producteurs de blé) a proposé le 2 février d’améliorer les outils de gestion des risques climatiques et économiques, après une année 2016 où «trois quarts des exploitations céréalières auront un revenu négatif» lié à une moisson catastrophique. «L’objectif est de recréer de la visibilité, c’est une nécessité pour continuer à inventer, investir, innover dans un environnement de plus en plus incertain.», a déclaré le président Philippe Pinta. Et d’exposer sa vision de la gestion des risques autour de quatre outils, dans la perspective notamment de la prochaine Pac : le maintien d’une aide directe «conséquente et simplifiée», la constitution d’une épargne de précaution contracyclique individuelle, une assurance climatique «plus efficace et largement répandue», une assurance chiffre d’affaires «à choix individuel avec un financement privé».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture de Picardie

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui