L'Action Agricole Picarde 23 février 2018 à 10h00 | Par AAP

L’AGPB s’oppose à la concurrence «déloyale» du Mercosur

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’AGPB (producteurs de blé) s’est inquiétée le 21 février des négociations sur les accords avec le Mercosur, dénonçant une concurrence «déloyale». «Pour nos exploitations agricoles françaises et européennes, il est essentiel que les céréales et les secteurs du bioéthanol, de l’amidonnerie et de l’élevage restent protégés de la concurrence déloyale des pays du Mercosur», selon le président Philippe Pinta, cité dans un communiqué. L’ouverture du marché européen entraînerait une «nouvelle chute des prix» céréaliers et des «pertes de débouchés majeures», craint l’AGPB, soulignant les difficultés des producteurs. «L’ouverture d’un contingent sans droits de douane pour 600 000 t d’éthanol brésilien, soit 14 % du marché européen, provoquerait le doublement des importations», considère Philippe Pinta. L’AGPB dénonce «un marché de dupe» car les pays du Mercosur refusent toute ouverture à l’importation chez eux de produits céréaliers comme le malt, la farine, les pâtes ou les biscuits, selon elle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui