L'Action Agricole Picarde 28 mars 2020 à 10h00 | Par Vincent Fermon

L'AGPL demande aux liniculteurs de relever le semoir

Alors que les premiers semis de lin ont démarré ces derniers jours dans les Hauts-de-France, un appel à réduire les surfaces de la part de la AGPL sème le trouble chez les liniculteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Action Agricole Picarde

Faut-il poursuivre les semis engagés, les mettre en stand-by en attendant des conditions climatiques meilleures ou répondre à l'appel de l'AGPL qui préconise une réduction des surfaces pour la campagne 2020 ?

Alors qu'Arvalis Institut rappelait il y a quelques jours aux liniculteurs qu'il encore tôt pour sortir les semoirs à lin compte tenu des conditions climatiques - « les températures fraîches en matinée ralentissent le réchauffement des sols, ce qui est peu propice à des levées rapides du lin fibre », explique l'institut technique -, l'association générale des producteurs de lin (AGPL) appelle de son côté les producteurs qui n'ont pas encore engagés leurs semis à réduire leurs surfaces.

Délaisser les fourrières

Dans un courrier daté du 27 mars, le président de l'AGPL Bertrand Gomart demande en effet aux liniculteurs de participer à l'effort « autant que faire se peut », sans mentionner explicitement d'objectif de réduction, mais en préconisant une alternative : « Par exemple en laissant les fourrières nues et en les semant avec un autre couvert végétal ».

« Inéligibles en temps normal aux primes PAC, ces fourrières deviendraient alors classées en surfaces d'intérêt écologique », rapporte l'AGPL. Et son président de conclure : « La situation que nous traversons est exceptionnelle et chacun à son niveau joue un rôle majeur pour gagner cette bataille ». Ce même « chacun » qui aura bien compris qu'il s'agit d'une allusion nette aux conséquences de l'épidémie de coronavirus sur différents marchés, dont celui du lin pour la fibre textile.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui