L'Action Agricole Picarde 26 octobre 2017 à 08h00 | Par AAP

L’ajournement du vote «ne reporte pas les problèmes» (Conf’)

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Confédération paysanne a souligné le 25 octobre que l’ajournement du vote de l’UE sur le glyphosate «ne reporte pas les problèmes». «Le glyphosate a des conséquences néfastes sur les ressources naturelles et des impacts graves sur la santé humaine», déclare-t-elle dans un communiqué. Et de réclamer une interdiction accompagnée de «fortes mesures de transition comme le rééquilibrage des aides de la Pac, les Maec» (Mesures agroenvironnementales et climatiques). La Conf’ appelle aussi à «arrêter de négocier des accords de libre-échange» : «les paysan(nes) doivent pouvoir vivre de leur métier sans s'empoisonner et sans nuire à l'environnement».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui