L'Action Agricole Picarde 06 février 2018 à 01h00 | Par AAP

L’Assemblée nationale a publié une étude d’impact sur le projet de loi issu des EGA

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le 30 janvier, l’Assemblée nationale a publié une «étude d’impact» sur chacun des grands thèmes du projet de loi «pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire», présentée le 31 janvier. Elle revient notamment sur les conditions de mise en place de la contractualisation, les négociations commerciales et la médiation. En se basant sur cette étude, l’UFC-que choisir a dénoncé, le 5 février, le fait que «l’augmentation du seuil de revente à perte (SRP) coûtera jusqu’à 5 milliards d’euros aux consommateurs». Ce chiffre est estimé à partir des pourcentages donnés dans l’étude d’impact : «Avec une hausse du seuil de revente à perte (RSP) de 10 % qui affecterait un tiers des produits alimentaires promotionnels, on aboutirait à une hausse mécanique moyenne des prix des produits alimentaires vendus en grande surface alimentaire (GSA) de 0,7% (2 % si la totalité des produits alimentaires promotionnels sont affectés).» Une évaluation à mettre en perspective avec la «déflation» de ces trois dernières années sur les produits agricoles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui