L'Action Agricole Picarde 19 décembre 2018 à 09h00 | Par Réussir

L’Assemblée rejette l’extension du suramortissement aux agro-équipements

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’Assemblée nationale a rejeté, dans la nuit du 17 au 18 décembre, l’amendement proposant l’extension du suramortissement à la «transformation numérique et la robotisation des exploitations agricoles», adoptée par le Sénat quelques jours plus tôt. L'amendement du Sénat proposait l’extension d’une mesure qui a été adoptée pour l’industrie dans la loi de finances (défiscalisation de 40 % au titre du suramortissement). Axema, l'association française des industriels des agroéquipements, «regrette cette décision», l'usage des agroéquipements permettant une réduction des produits phytopharmaceutiques dans l'agriculture française qui pourrait être poussée à 50 % si l'on prend en compte les équipements de pointe». La FNSEA ne soutenait pas cette mesure, estimant qu’elle aurait trop incité à l’achat de matériel et aggravé l’endettement des exploitants. «La FNSEA soutient en revanche la fiscalité incitative», à travers des mesures telles l'encouragement au labour entre les vignes pour remplacer les herbicides, a commenté Robert Verger, chargé du dossier fiscal à la centrale syndicale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui