L'Action Agricole Picarde 09 avril 2020 à 10h00 | Par Agra Presse

L’écart de croissance entre le bio et le conventionnel se creuse

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans une étude publiée le 7 avril, le cabinet Nielsen montre que la crise du coronavirus a renforcé la dynamique de croissance des produits bio dans les circuits de distribution par rapport au conventionnel. «D’environ 14 points début février, cet écart a parfois dépassé les 20 points depuis», souligne le cabinet. Les magasins bio de proximité ont ainsi enregistré une hausse des ventes de 73 %, largement supérieure à la hausse de 43 % observée dans les supérettes conventionnelles. «Le recentrage sur le commerce en ligne ou de proximité, où le poids du bio est structurellement plus important, joue mécaniquement en faveur de la croissance de ces produits», précise Antoine Lecoq, consultant analytique chez Nielsen. La dynamique s’expliquerait également par un regain d’intérêt des consommateurs pour des produits considérés comme plus sains ou naturels, et pourrait se maintenir à moyen terme. «La crise sanitaire que nous traversons va remettre un fort focus sur les produits santé, comme on le constate déjà dans l’opinion publique en Asie, et pousser les distributeurs à aller encore plus loin dans l’assortiment de produits frais», analyse Daniel Croq, directeur des services à la distribution chez Nielsen.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes