L'Action Agricole Picarde 05 décembre 2013 à 08h00 | Par Michel Portier

L’épandage des fumiers et composts affiné par l’électronique

La valorisation des engrais organiques implique le recours à des dispositifs de régulation du débit, de pesée et d’enregistrement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les épandeurs de matières organiques de dernière génération sont capables de fertiliser les parcelles avec précision.
Les épandeurs de matières organiques de dernière génération sont capables de fertiliser les parcelles avec précision. - © M. Portier


Suivant les régions, l’essentiel des épandages de fumiers et composts - plus généralement des matières organiques solides - est réalisé par un épandeur en Cuma ou par une ETA. De quoi justifier le recours à des appareils de grosse capacité équipés des dernières technologies pour une meilleure maîtrise de la dose. Cette évolution s’accompagne notamment d’une démocratisation des systèmes DPAE (débit proportionnel à l’avancement électronique) qui pousse les constructeurs et spécialistes de l’électronique à faire évoluer les fonctionnalités et la précision de leurs boîtiers de régulation.

Au sommaire :
DPAE avec ou sans pesée

Vous trouverez l’intégralité de l’article dans votre journal l’Action Agricole Picarde.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui