L'Action Agricole Picarde 17 avril 2019 à 10h00 | Par Réussir

L'objectif 50 % d'oeufs français en alternatif atteint fin 2020 ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L'objectif que s'était fixé, en 2016, l'interprofession de l’œuf (CNPO) de produire 50 % des œufs français dans des modes d'élevage alternatifs (bio, plein air, sol) d'ici 2022 pourrait être atteint plus tôt que prévu, a annoncé le vice-président Loïc Coulombel, lors d'une conférence de presse le 16 avril. «Si nous continuons sur le même rythme, nous y serons fin 2020», a-t-il déclaré, avant d'alerter sur le «respect de l'équilibre entre offre et demande». En 2018, 42,2 % des poules étaient élevées en alternatif (contre 36,7 % en 2017). Le plein air (hors Label Rouge) atteint 16,4 % (15,7 % en 2017), le Label rouge 5 % (4,4 %), le bio 12,9 % (10,2 %), et le sol 8 % (6,4 %). Côté consommation, les ventes (toutes catégories confondues) progressent en grandes surfaces (+ 1,9 % en volume ; + 3,5 % en valeur). «Les oeufs alternatifs sont le moteur de la consommation», a expliqué le secrétaire général du CNPO Maxime Chaumet. Chez les adultes, la consommation se développerait notamment autour du brunch.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui