L'Action Agricole Picarde 03 mars 2016 à 08h00 | Par AAP

La CFA demande une revalorisation des prix

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La bonne tenue de la consommation de produits avicoles est un facteur d’encouragement pour la filière volaille de chair, indique la Confédération française de l’Aviculture, dans un communiqué. Et d’ailleurs, les éleveurs français sont à même de satisfaire l’accroissement de la demande, sans recourir aux importations, précise-t-elle. Encore faut-il qu’ils dégagent des revenus suffisants, d’autant plus qu’ils ont des investissements lourds à réaliser pour moderniser l’outil de production. Et aussi répondre aux nouvelles mesures de biosécurité sanitaire pour se prémunir de l’influenza aviaire qui vont augmenter les coûts de production. Aussi la CFA «n’acceptera aucune concession sur les marges» et demande en même temps une revalorisation des prix permise par la détente du prix des matières premières. «La filière volaille a la chance de bénéficier d’un marché porteur, ne passons pas à côté de ces opportunités pour renforcer la production française», conclut le syndicat.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture de Picardie

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui